BARAGWIN

Bretagne nord, la nuit, je m’enfonce dans une cour, mon intuition me guide, au fond un tripot à demi éclairé. J’entre.

Francesca Ukrainienne assise au bar lance à Ted  » petit vin rouge FOR Madame », Madame c’est moi, un petit vin rouge pour moi, merde, je déteste le pinard. Ma tête enfle, mes idées sont indistinctes. Je rigole, je baragouine avec elle, cette femme au regard égaré, généreuse, roublarde et maquillée.

Ted m’approche une tartine de pain. Je me rappelle, je suis en Bretagne, je parle avec une Ukrainienne, le « bara » et le « gwin » en moi,prennent un sens très spécial, le partage, je partage avec elle dans un langage semi codé, je me partage à elle. Ted me sert un autre verre.

 » Come on Madame with your camera ! » me dit -elle.

Je pénètre dans une chambre , deux lits,  » shoot, shoot, shoot me ». I shoot her.

Une autre femme entre à demi nue. Demain, j’ai un rendez-vous avec elle, Ingrid, chez son boss, un notable de Bretagne du nord.

Publicités